Vous êtes au quartier Biais de Viure, rue des Cathares Revenir en arrière

La Religion Cathare

La Religion Catara 1
Bref résumé

Vers l'entrée du site ? Los Catars, en Oc ? History in English ?
- 1 - Mythe ou réalité ? -
2 - Ses Principes
3 - Son Implantation
4 - Son Histoire
5 - Son Eradication
6 - Epilogue
-

1 - Mythe ou Réalité ?

A - Le contexte Social et Religieux

La civilisation Occitane, ou Raimondine, s'étendait au XII ième sur le Sud de la France, le Nord-Est de l'Espagne et l'extrême Nord-Ouest de l'Italie.
Elle reliait les provinces du Languedoc, de l'Aquitaine, de la Gascogne, de l'Auvergne, du Limousin, du Dauphiné, de la Catalogne et des Vallées Alpines Italiennes. Celles-ci diverses par leur situation géographique présentent encore aujourd'hui des caractéristiques analogues: lieux de passage, elles ont accueilli des civilisations successives, laissant des vestiges, ouvrant les esprits, les  prédisposant à de nouvelles perspectives, enrichissant la pensée et les modes de réflexion. Au début du XII ième siècle Toulouse est une ville européenne jouissant d'un aussi grand prestige que Venise et Marseille.
Le catharisme se veut un retour à la pureté des premiers chrétiens. Le désordre de l'Eglise provoque une confusion spirituelle qui bouleverse les esprits. La nouvelle religion lui oppose un évangélisme anticlérical luttant contre la puissance de Rome.
-

B - Les Origines du Catharisme

Cette religion est issue de certains courants du christianisme primitif, et influencée par les théories gnostiques et manichéennes (Bogomiles). L'origine du nom cathare proviendrait de "katte" signifiant à la fois "chat" et "hérétique" en allemand médiéval. Les cathares se nommaient bons chrétiens les croyants les appelaient bons-hommes, bonnes-femmes et amis de Dieu (traduction littérale de "bogo-mil").
-
Montsegur, citadelle du vertige
Head of reception page

2 - La Religion Cathare, ses principes

Elle est connue à travers quelques textes liturgiques en latin (le Livre des deux Principes, le Rituel de Florence) et en occitan, par les compte-rendus de controverse des théologiens catholiques et par les pièces judiciaires de l'Inquisition.
-

A - Le Bien et le Mal

La religion cathare est dualiste. Le Dieu suprême est unique; il est source de bien et d'amour et ne peut en aucune manière avoir créé le mal. Satan ne saurait se placer au niveau de Dieu; les deux principes "mal" et "bien" ne sont donc pas égaux. Dieu seul possède l'être. En opposition se place le "non-être", le néant. Le Mal apparaît et se développe dans le temps, se manifestant comme négation du bien et de l'éternité. Il s'enracine dans le temps mais aussi dans la matière. Le mal est seulement dégradation, instabilité, apparaissant dans le monde du mélange, avec le bien, la lumière et les ténèbres. Ainsi le royaume de Dieu n'est pas de ce monde, dont il faut se détacher. Le mal s'anéantira au seuil de l'éternité quittant le monde temporel qui dépend de Satan. Comme l'homme appartient au monde du mélange, Dieu peut le visiter, modifier son orientation et ainsi le sauver.
-

B - Corps, Ame, Esprit

L'homme est corps, âme et esprit. En se détachant de la matière, en se dé-créant, il permet à son esprit de croître et de s'unir au Dieu-Esprit, quand il s'approche de l'éternité, le mal-néant n'exerce plus son emprise. Si l'âme peut succomber, l'esprit s'échappe. C'est donc en se détachant du monde périssable et de la chair que l'homme deviendra capable d'accéder au spirituel, d'où la nécessité d'une ascèse rigoureuse du corps et de l'âme. L'esprit assure la transformation du corps, l'âme se soumet à l'esprit pour être transformée, l'esprit a besoin de l'âme pour s'élever. Le corps est une prison qui enferme l'homme dans le cycle des renaissances. Sans la purification de l'âme pendant la vie terrestre, l'esprit ne peut atteindre l'éternité.
-

C - La liturgie : Baptême et " Consolament "

L'âme, esprit tombé par mégarde dans le monde matériel et tenté par Satan, ne peut reprendre sa place auprès de Dieu que si elle atteint la vérité suprême révélée aux hommes par le Christ à travers le baptême. Ensuite, l'ascèse prépare la libération de l'âme, faute de quoi elle passera dans un autre corps (St Paul). Le baptême cathare est donc un rite de transmission de la connaissance. Il consiste en une imposition des mains : c'est le baptême du feu (en opposition au baptême par l'eau des catholiques) que les cathares appellent consolament. Le consolament est à la fois baptême et extrême-onction pour les croyants, et ordination pour les parfaits. Administré par un membre du clergé, Bonhomme ou BonneFemme (Parfait ou Parfaite pour les Inquisiteurs), le consolament consiste en une présentation du Nouveau Testament, une lecture de l'Evangile de St Jean, des récitations de prières (Bénédicité, Adoremus Pater). Il ne peut être administré qu'à des mourants conscients.
Cependant, en cas de risque de mort violente ou subite il pouvait être précédé de la convenença, le croyant manifestait ainsi sa volonté de recevoir le consolament pendant le coma. S'il guérissait il pouvait devenir Parfait, mais n'y était pas contraint. Certains se sont laissés mourir d'inanition l'
endura, d'autres se contraignaient à la réclusion. Les autres redevenus simples croyants pouvaient recevoir un nouveau consolament au terme de leur vie.
Head of reception page-

D - La règle cathare

La règle fait obligation aux Parfaits et Parfaites de travailler pour vivre. Ils exercent tous les métiers possibles mais ont souvent une activité en rapport avec le tissage. Toute nourriture d'origine animale leur était interdite (sauf le poisson). Ils jeûnaient trois fois par semaine au pain, et à l'eau et observaient trois carêmes par an. La continence est aussi une règle absolue : l'acte de procréation est une invention diabolique destinée à retarder la libération des âmes.
-

E - Le clergé cathare: Les Parfaits

Les cathares doivent suivre à la lettre les principes évangéliques (non-violence), et refusent la justice séculière. Quand un conflit apparaît, il demandent l'arbitrage d'un Parfait. La lâcheté est considérée comme un très grave péché. Le simple croyant, lui, soumis à l'emprise du mal, peut vivre normalement, mais il doit avoir la foi, aspirer à la vertu et écouter les prédications des Parfaits.
-

F - Organisation religieuse et sociale

L'Eglise cathare est divisée en évêchés: Agenais, Toulousain, Albigeois, Carcassés ect.... Chaque évêque est assisté de deux coadjuteurs et de diacres, tous élus par les communautés de Parfaits et de Parfaites. Les Parfaits et Parfaites dispensent aux fidèles les préceptes de la religion par la prédication itinérante (publique ou clandestine). L'Eglise cathare, est totalement intégrée à la vie sociale et économique. Elle n'exerce aucun pouvoir temporel, ne possède, aucun bien foncier, ni n'exerce aucune tutelle d'ordre fiscal ou social. Cette église est cependant riche des dons des croyants et du revenu du travail des Parfaits.
Head of reception page

3 - La Religion Cathare, son implantation

Head of Page-
- Continue
-Revenir en arrière

Je suis trop petite, cliquez en haut !

Sur CiutatCity vous pouvez maintenant écouter de la Musique Occitane, et pourquoi pas apprendre l'Occitan de la Ville et de l'Avenir ? Rejoignez notre culture et joignez-vous a nous pour créer les Medias nécessaires pour   nous, nos enfants et l'Avenir. Je suis trop petite, cliquez en haut !

Nous écrire

Send us a message, if you are involved in Occitan Culture, if you like this presentation, and give us your point of view about it, at our e-mail.